Les automassages : des gestes simples qui font du bien

D’un côté, vous aimeriez bien vous relaxer un petit peu. De l’autre, votre quotidien d’aidant·e ne vous laisse que peu de temps. Et si vous deveniez votre propre masseur·se pour prendre soin de vous ? On vous partage les bienfaits de cette pratique et quelques techniques pour vous lancer.

L’astuce bien-être à intégrer dans son quotidien

Comme son nom l’indique, l’automassage consiste à vous masser vous-même. Tout comme un massage réalisé par une autre personne, cette pratique apporte son lot de bienfaits pour le corps et l’esprit : se relaxer, diminuer le stress, dénouer des tensions, activer la circulation du sang, améliorer son sommeil… C’est un excellent moyen pour souffler un bon coup, s’ancrer dans le moment présent et se reconnecter à vos ressentis. 

Alors oui, se faire masser permet de lâcher prise complètement en étant passif·ve mais le faire par vous-même présente aussi de nombreux avantages : y aller à son rythme (5 minutes par jour peuvent suffir !), ne pas dépenser le moindre sou, le faire quand et où on le souhaite. C’est également une activité que vous pouvez partager avec votre proche si l’envie vous en dit !

Besoin de répit ?

On a créé un accompagnement gratuit
en ligne
. L'objectif ? Vous partager des solutions concrètes pour vous entourer
afin de prendre des moments pour vous.

Vous aidez un.e proche
au quotidien ?

On a créé un accompagnement (gratuit)
pour faciliter votre quotidien et celui de votre proche tout au long de la journée.

Vous avez atteint les limites
du maintien à domicile ? 

On vous accompagne gratuitement pour trouver un lieu de vie adapté à votre proche et les aides financière adaptées.

Quelques ressources pour vous aider à bien le pratiquer

Généralement, l’automassage est pratiqué à l’aide de vos doigts ou de la paume de vos mains. Mais il est également tout à fait possible d’ajouter quelques accessoires pour varier les plaisirs : par exemple des balles ou des rouleaux spécialisés.

Les vidéos de l’experte Lise Billien (également professeure de Yoga) peuvent vous être très utiles pour adopter les bons mouvements au début : 

  • C’est par ici pour en découvrir une concernant l’automassage relaxant au global.
  • Juste là sur l’automassage des mains.
  • Par ici l’automassage des pieds.
  • Et en cliquant là, vous découvrirez ses techniques pour un automassage de la nuque et du cuir chevelu.

UN DERNIER MOT POUR LA ROUTE

Vous pouvez également jeter un coup d'œil à cet article de Santé magazine pour apprendre à vous auto-masser en 5 étapes. Ou encore à celui-ci de PasseportSanté pour trouver l’automassage qu’il vous faut en fonction de vos douleurs.

Un dernier mot pour la route : pour une pause détente digne de ce nom, on vous recommande de pratiquer ces automassages dans un endroit calme et/ou d’utiliser une musique d’ambiance douce. 

Pour aller plus loin

Autre outil recommandé pour souffler un bon coup : la sophrologie. On vous en parle dans notre article juste ici avec la sophrologue Marie-Sophie Mallet.

À LIRE