Un service de relayage pour souffler

Pour vous accorder quelques moments de répit, on a trouvé une solution pratique et conviviale : le service de relayage Bulle d’air.

Mon mari a besoin d’une présence quotidienne. Du coup, je suis bloquée, je ne peux plus rien faire, j’étouffe. Et en même temps je culpabilise à l’idée de ne pas être avec lui” raconte Lysiane, aidante de son mari depuis 5 ans.

Ces sentiments font écho chez vous ? Pour prendre du temps pour vous tout en permettant à votre proche d’être dans un cadre sécurisant et agréable, on vous conseille le service de relayage “Bulle d’air.

C’est quoi Bulle d’air ? 

L’association propose un service de répit à domicile et sur-mesure pour permettre aux aidant·es de se dégager du temps, que ce soit de manière ponctuelle ou régulière. “L’idée c’est que les aidant·es soufflent un peu tout en maintenant la personne aidée dans l’environnement sécurisant de son domicile” explique Émilie, l’une des responsables de l’association. Concrètement, vous êtes remplacé·e durant votre absence par un·e relayeur·e formé·e et sélectionné·e aux petits soins : “Il va s’agir de personnes qui sont déjà auxiliaires de vie sociale, éducateur·trice spécialisé·e, soignant·e, d’ancien·nes aidant·es familiaux… Ils·elles font ça en complément de leur activité principale” souligne Émilie.

Et qu’en pensent les bénéficiaires ?

Ce qui est bien c’est que ça ne se fait pas du jour au lendemain, on apprend à se connaître avant via une rencontre avec le relayeur. C’est très humain et du coup ça rassure beaucoup. C’est ce qui m’a permis de franchir le pas et de faire confiance. C’est comme si quelqu’un de la famille était là pour me remplacer. C’est une vraie respiration” explique Anne Marie qui s’occupe de son papa et qui fait appel une fois par semaine à Bulle d’air. “On enlève le sentiment de culpabilité car on sait que quelqu’un de sûr et compétent vient. Ça nous aide à vivre tout simplement” précise Yvette qui épaule son mari atteint d’Alzheimer. Et Anne-Marie et Yvette ne sont pas les seules à penser cela : 95% des utilisateurs·trices sont satisfait·es.

Besoin de répit ?

On a créé un accompagnement gratuit
en ligne
. L'objectif ? Vous partager des solutions concrètes pour vous entourer
afin de prendre des moments pour vous.

Vous aidez un.e proche
au quotidien ?

On a créé un accompagnement (gratuit)
pour faciliter votre quotidien et celui de votre proche tout au long de la journée.

Vous avez atteint les limites
du maintien à domicile ? 

On vous accompagne gratuitement pour trouver un lieu de vie adapté à votre proche et les aides financière adaptées.

Comment cela marche ?


Voici la marche à suivre :

#1 - Prendre contact avec l’association pour définir vos besoins

Vous pouvez les appeler au 04 79 62 87 38 (du lundi au vendredi, de 8h30 à midi puis de 13h30 à 17h). Durant ce premier appel, vous pouvez poser toutes vos questions, définir vos besoins et renseigner quelques informations administratives. À l’issue de cet appel, vous recevez une fiche de renseignement à compléter en ligne pour préciser votre demande (la fréquence, les horaires, la nature des besoins).

Bon à savoir : vous pouvez également leur envoyer un e-mail à l’adresse : contact@repitbulledair-ra.fr



#2 - Valider le devis envoyé par Bulle d’air

Une fois le formulaire rempli, l’équipe de Bulle d’air vous envoie un premier devis incluant les aides financières possibles
. Pour vous donner une idée, le tarif AVANT aides financières est en moyenne de 21€/heure (incluant le salaire du relayeur, les charges sociales et des frais de gestion). Ensuite, selon vos aides et les financements possibles (par exemple grâce à leurs accords avec de nombreuses caisses de prévoyance, notamment Malakoff Humanis), le reste à charge peut atteindre environ 6€/heure au minimum.

Une fois le devis validé, Bulle d’air se charge : 

  • de faire les demandes pour les aides financières (exceptées l’APA - Aide Personnalisé d’Autonomie, et la PCH - Prestation de compensation handicap, qui sont à faire de votre côté),
  • de faire une visite à domicile pour affiner vos besoins,
  • de trouver le relayeur correspondant afin de vous mettre en contact.

#3 - Faire une première rencontre avec le·la relayeur·e pour voir si cela colle à vos attentes

L’idée ? Prendre le poul, mieux comprendre l’environnement de l’aidé·e et s’assurer que le courant passe bien entre vous tous·tes.

#4 - C’est l’heure de prendre du temps pour vous


Le service de relayage commence. Votre proche est entre de bonnes mains.
Vous n’avez même pas besoin de penser à l’administratif : en tant que mandataire, Bulle d’air se charge de faire les papiers, le contrat de travail avec le·la relayeur·e, les déclarations à l’Urssaf… À chaque fin de mois, vous recevez une facture du reste à charge après les aides. Celle-ci est à régler directement à Bulle d’air. Et le tour est joué ! 

Après la première intervention, un échange est mis en place pour réajuster directement le service proposé si des difficultés sont rencontrées.

BON À SAVOIR

  • Pour permettre à l’équipe de trouver le·la relayeur·e adéquat·e et de monter votre dossier, il est conseillé de faire votre demande 15 jours avant intervention. 
  • Le service est déjà proposé dans une vingtaine de départements et se développe actuellement, avec l’ambition, à terme, de couvrir toute la France. Pour voir si votre département est concerné, vous pouvez vous rendre sur cette page et regarder les agences disponibles. 
  • “Est-ce toujours le même salarié qui intervient ?” Bulle d'air fait tout son possible pour vous mettre en relation avec un·e salarié·e disponible dans la durée. Idéal pour tisser un lien de confiance et de complicité.

Pour aller plus loin :

Le sujet du relayage vous intéresse ? Vous pouvez en savoir plus juste ici.

À LIRE